INGRÉDIENTS2019-04-30T13:04:55-04:00

BRASSER
LA MEILLEURE BIÈRE

Tout est affaire de talent, de connaissances et de savoir faire. Nos artisans, des pionniers dans le monde des bières microbrassées au Québec, ont innové constamment pour aujourd’hui, maîtriser parfaitement l’art et la science du brassage et vous offrir les meilleures bières.

LE MALT

L’orge est la céréale la plus utilisée puisqu’elle contient une grande quantité d’amidon, nécessaire à la production d’alcool et de gaz carbonique. Le blé, pour les bières dites « blanches », ainsi que le riz, le seigle et le sarrasin sont aussi utilisés. Notons que la transformation de l’orge (opération essentielle pour convertir l’amidon de la céréale en sucre fermentable) n’est plus effectuée par les brasseries, mais bien par des entreprises spécialisées.

LE HOUBLON

Depuis la nuit des temps, un nombre incalculable d’épices ont été utilisées dans la fabrication de la bière. C’est encore le cas aujourd’hui. Le houblon a triomphé en raison de ses propriétés à la fois antiseptiques et conservatrices. Plante grimpante de la famille des cannabinacées, on en retrouve plusieurs variétés, en petite quantité, dans presque toutes les bières. Certaines sont ajoutées pour l’amertume qu’elles procurent, d’autres pour le bouquet aromatique.

LA LEVURE

Champignon unicellulaire microscopique la levure est responsable, lors de la fermentation, de la transformation du sucre du grain en alcool et en gaz carbonique. On distingue deux grandes variétés de levures de bière : les « saccharomyces cerevisiae », destinées aux bières de fermentations hautes (18 °C à 30 °C, les ales) et les « saccharomyces Carlsbergensis », destinées quant à elles aux bières de fermentations basses (8 °C à 15 °C, les Lagers).

L’EAU

Si l’eau compte pour plus de 90 % de la composition d’une bière, elle en détermine aussi, en partie du moins, sa saveur. En règle générale, les eaux trop fortement minéralisées sont déconseillées étant donné que leurs ions peuvent se révéler nocifs pour les levures lors de la fermentation. Les fermentations hautes (ales) s’accommodent mieux d’une eau dure tandis que les fermentations basses (Lagers) réclament des eaux douces. Pour éliminer le chlore qu’elle contient, l’eau subit une filtration au charbon activé.

DES BIÈRES DE QUALITÉ CONSTANTE

Brassin après brassin, vous retrouverez toujours dans nos bières la même qualité, la même personnalité et la même satisfaction. C’est aussi ça, l’art de faire de l’excellente la bière.